Yagna 2010

 

vers le diaporama

«Château de Radhadesh» 

 

Le ‘Veda Purusha Saptaha Yagna’ de Belgique s’est déroulé du 22 au 29 mai 2010, au château de Radhadesh, niché au cœur des Ardennes belges qui abrite actuellement la communauté spirituelle des ‘’Hare Krishna’’.

 Des séances de Bhajans, de Valeurs Humaines ; les Prières du matin, un Laksharchana ainsi que les Sévas de quelque nature que ce soit, ont complété les sessions de Yagnas. Ce programme de sept jours a pu être réalisé grâce à de nombreuses personnes compétentes et responsables dans leur activité. 

Nous remercions très sincèrement Swami Ajay d’avoir accepté de diriger cette magnifique cérémonie ainsi que toutes les personnes du centre Radhadesh pour leur collaboration.

 

« Swami Ajay souligne l’opportunité que nous avons de pouvoir participer à un rituel védique par le feu et insiste sur l’importance de notre participation. « Les gens ne s’imaginent pas, dit ‘Il, des conséquences et des bienfaits que ce rituel peut apporter; non seulement pour leur pays mais plus encore, pour leur propre karma. »  

Voici quelques explications et le compte-rendu 2010.

 

 

Plateaux  (talis) de Samagri

Le Samagri est composé d’un mélange de riz, de neuf différentes sortes de grains secs et de sucre.

* Le participant passe autour du feu. Il prend une pincée de samagri entre le pouce et l’annulaire, amène la main au niveau du chakra du cœur et d’un geste délicat jette le samagri dans le feu en chantant le mantra ‘Swaha’.

A chaque mantra, si nous offrons et abandonnons avec sincérité nos mauvaises tendances au feu sacrificiel, nous recevrons assurément les bénédictions divines et notre soi intérieur sera purifié.

 

 Sutas (bracelets):

Les cordons qui nous sont attachés au poignet (gauche, pour les femmes et droit, pour les hommes, s’appellent des Sutas.
Ils sont distribués en début de cérémonie et sont une protection contre les éventuelles mauvaises énergies.

Les mêmes cordons que l’on met autour des Kalash pendant et pour le rituel  s’appellent des Vastras (littéralement les vêtements des Dieux).

 

Ingrédients dans les coupelles sur le plateau: (de gauche à droite):

 

Clous de girofles
Graines d’avoine
Cardamone (il est bon pour les sevadal d’en manger - (sert à la purification de la bouche pour avoir de bonnes paroles))
Kumkum
Gulal
Sindoor (représente le maquillage des Dieux).
Sopari (noix de bétel)

 Sopari (noix de bétel)

 

Les petites boules  dans le plateau rempli de riz safrané, s’appellent des ‘Sopari’ (noix de bétel). Elles représentent les neuf planètes.

  

Kalash

 

Le Kalash du milieu représente Ganesh. Les deux soparis (noix de bétel)  placé devant représentent Gauri et Ganesh.

Le Kalash à l’extrême gauche représente Vishnou.

Le suivant représente la Mère sous ses trois aspects : Durga, Lakshmi et Sarasvatî.

Le Kalash après Ganesh représente Shiva sous la forme de tous les lingams. 

Le dernier Kalash (extrême droite) représente les 9 planètes.


 

Le feu

 

Le Kund : trou carré ou grand récipient généralement en forme de cône dans lequel est allumé et alimenté le feu sacré du Yagna.

 - A l’extérieur :

Les marches à l’extérieur au nombre de 3, représentent les 3 Gunas (Tamo Guna, Raja Guna et Sat Guna)

 Un guna est une qualité, un attribut, une caractéristique. Toute chose, dans le microcosme comme dans le macrocosme, est gouvernée par les trois gunas, à  savoir :

             -Tamas :         obscurité, inertie, ignorance - cristallisation de l’énergie.

            -Rajas :           activité, désir, passion, dynamisme passionnel.

            -Sattva :          équilibre, harmonie, lumière, pureté, rythme.

 Les emplacements pour les ‘Kalash’ se trouvent aux quatre coins du Kunda.

 - A l’intérieur :

Dans le cas d’un Kunda fixe, c.à.d. un trou creusé dans le sol, les quatre côtés sont enduits de bouse de vache.

Un Om est tracé avec du sidoor à même la terre. Des feuilles sacrées sont posées dessus (chêne, manguiers figuiers ou autre...).

On y ajoute le camphre puis on installe des morceaux de bois à la façon des indiens d’Amérique du sud, c.-à-d. en forme de cône. En premier le petit bois qui brûle facilement puis des morceaux de plus en plus gros.

Une fois terminé, on saupoudre de camphre en poudre puis de curcuma afin de bénir et de purifier.

 Telle est la base du Yagna, qu’il faut accomplir le plus correctement possible car de cela, va découler les grâces du Yagna.

 

- Autour du Kund

 Généralement quatre prêtres officient un Yagna. Lorsqu’il n’y a qu’un seul prêtre, les Kalash remplacent ces derniers. Les quatre Kalash posés aux quatre coins du kund, représentent les quatre Védas : le Rig Véda - le Sama Véda - l’Yajur Véda et l’Atarva Véda.  
A préciser que: qu’il s’agisse de Yagnas faits en Belgique, Portugal, France, Angleterre ou Maurice, Swami Ajay officie toujours seul.

 

Le ghee (beurre clarifié par une longue ébullition et séparation de l’écume. Il résiste aux fortes chaleurs sans rancir) est placé au centre.

Le Kalash contenant les sept eaux  sacrées, par exemple : l’eau du Gange, l’eau de Lourdes, etc.… doit être placé devant le prêtre. 

L’estrade représente le corps de Vishnou.

retour vers le haut

 

 
Le réfectoire

 

Au printemps, en été et en début d’automne (lorsque le temps le permet), les repas à Radhadesh sont servis sous une grande tente d’au moins 300m2.

Des éviers ont été installés à l’extérieur pour que chacun puisse y laver son tali  (plateau), gobelet, ravier et couverts.

 

 

 Laksharchana

 

- Cette année encore, Mr Vadgama nous a fait l’honneur et le plaisir de venir mener un Laksharchana : de Laksha = cent mille et Archana = adoration, hommage. C'est un rituel qui consiste à répéter cent mille fois le nom divin.

"OM SRI SATHYA SAI KRISHNAYA NAMAH"

 

- Les sachets de vibhuti distribués en fin de cérémonie viennent directement de la salle d’entretiens de Baba.

Le Dr D.J Gadhia parle dans son livre ‘Sai Smaran’ de Mr Vadgama au Chapitre 42 - p.280 « La Grâce de Bien-aimé Swami envers Mr Vadgama ».

  

 Amrita

 

Matérialisation d’Amrita (nectar divin, nectar de l’immortalité qui s’écoule du sahasrara chakra lorsque la kundalini est réveillée).

L’Amrita a coulé de la main de Swami Ajay pendant la cérémonie du Yagna. Déposée dans un petit ravier, l’Amrita a continué de se matérialiser pour être distribuée à environ une centaine de personnes après la séance de Bhajans.

 

 

Cérémonie

 

 

retour vers le haut

Un Veda Purusha Saptaha Yagna ou Yagna de sept jours.

 

Le Yagna est gouverné par les Mantras, le sacrifice et la Divinité. En effectuant un Yagna de sept jours, on s’assure tout à la fois le bien-être et la Conscience de la Divinité.

Le nombre sept (Saptaha) a une signification ésotérique en relation avec la création. Par exemple, on peut citer les sept Mondes, les sept Sages, les Sept Océans ou encore les sept Chakras, etc. En faisant un Yagna de sept jours en accord aux injonctions védiques, l’homme peut arriver à lever les sept voiles de l’ignorance, gravir les sept niveaux de la connaissance spirituelle et atteindre la libération. En tout, sept potentiels divins sont vénérés.

Bhagavan Sri Sathya Sai Baba a déclaré que ces sept potentiels se trouvent dans l’homme.

 

Extrait du Sanathana Sarathi Décembre 1997

Le temple de Krishna

 

Le temple de Krishna se trouve à l’intérieur du château de Radhadesh.

 

Abisheka


Rituel de purification pratiqué sur une statue  ou une autre représentation de la Déité, en faisant couler sur elle, des liquides : lait, eau de rose, lait caillé, miel, etc.

C’est en fait la toilette de la murthi.

  

Mantras

 

Le Veda Purusha Saptaha Yagna célèbre sept Divinités principales :

 

- Ganapathi : vénéré comme l’incarnation du Pranava (Om). L’aide de Vighneswara est invoquée au début du rituel pour qu’il enlève les obstacles.

- Surya (le Dieu Soleil) : le prêtre répète les Mantras sacrés relatifs au Soleil.

- Devi : représente la Nature, la Mère de l’Univers et l’Incarnation de l’Amour Suprême.

- Brahma : le Créateur est célébré par les Prêtres en chantant les Vedas, la base du Dharma.

- Vishnu : le Préservateur, le Dieu du Cosmos qui pénètre tout.

- Shiva : le Destructeur, est vénéré avec des poojas sur les lingas de Shiva et par des offrandes au feu sacrificiel.

- Agni Shakti : l’Energie du Feu qui reçoit et transporte les offrandes.

 

retour vers le haut

 Purnahuti



Purnahuti signifie la fin de la cérémonie du Yagna pendant laquelle sont offerts au feu sacrificiel, le reste des ingrédients préparés pour alimenter le feu (samagri, ghee, fleurs etc.)

 

« Au moment du Purnahuti, beaucoup d’objets sacrés et parfumés sont offerts au feu sacrificiel ainsi que des pierres précieuses. Même un vêtement en pure soie est offert. La signification de ceci est que l’homme doit offrir au Divin, son cœur pur et généreux et ses nobles qualités telles que Sathya, Dharma, Shanti, Prema et Ahimsa (Vérité, Droiture, Paix, Amour et non-violence), aussi bien que la compassion et la gentillesse pour tous ses semblables ». 

Extrait de ‘Sai Smaran’ du Dr D.J. Gadhia.

 

- Avant la cérémonie du Purnahuti, toutes les noix de coco restantes, considérées comme Prasad parce qu’elles ont été offertes aux ‘kalash’ sont présentées chacune trois fois par de petits cercles au-dessus du feu avant d’être brisées et offertes aux participants.

- Après la cérémonie du Purnahuti, tous les ‘kalash’ sont offerts aux participants.

- A la fin de la cérémonie, le prêtre bénit tous les participants en les aspergeant avec l’eau sacrée du Yagna.

Balvikas


Un petit spectacle avec les enfants a été organisé en trois jours de temps, par Thomas, comédien de métier.
Ces petits nous ont touchés de par leur naturel et leur simplicité. Ils nous ont fait craquer.
Très belle performance, en si peu de temps!

 

 

retour vers le haut

Diaporama yagna 2010

       
 
retour vers le haut