Séjour à Puttaparthi  - août 2011.

 

Août 2011

 

 

Dominique et moi avons eu grand plaisir cette année à passer une dizaine de jours à Prashanti Nilayam avec Swami Ajay accompagné de son épouse, sa petite fille et son équipe. Au total, une quinzaine de personnes arrivées de Maurice trois jours avant nous. Et comme par hasard (le hasard est le nom que prend Dieu lorsqu’Il passe incognito - ‘Einstein’), nous étions logés dans le même immeuble et sur le même palier. Un rêve qui, depuis longtemps, devenait pour moi, réalité !

 

        L’équipe de Swami s’était regroupée dans les chambres de façon à ce que l’une d’entre elles soit disponible pour y venir chanter les Bhajans. La chambre du North 5 A10 avait été transformée en chambre de prières, installée en toute simplicité mais superbement aménagée avec amour : le fauteuil de Baba, le tapis, les fleurs, les photos, les bougies… rien ne manquait.

 

       Alors que nous étions sortis en compagnie de Swami Ajay pour aller choisir le tissu de ses robes, je lui demandais où nous pourrions trouver de beaux Padukas, pas trop chers. Il nous emmena dans une petite boutique, s’adressa au vendeur en hindi, qui nous présenta rapidement différentes paires de Padukas. Nous avons laissé faire Swami, tant pour le choix de l’article que pour le prix, et sommes repartis avec deux paires de Padukas dont l’une était destinée pour des amis. Le jour suivant, un jeune couple qui faisait partie de l’équipe de Swami était allé chercher la même paire.

       De retour à l’Ashram, Swami Ajay nous conseilla de déposer les paires de Padukas dans la chambre de prières, sur le tapis, face au fauteuil de Baba.

 

       Durant le séjour, nous nous retrouvions à cinq heures du matin pour le ‘Omkar’ et à vingt heures, pour les Bhajans.

       Le samedi  13 août, alors que nous nous rendions comme chaque soir dans cette chambre du North 5 A10, mais cette fois-ci pour une dernière séance de Bhajans, nous avons eu l’immense surprise de découvrir qu’il y avait eu une manifestation de vibhuti. Beaucoup de vibhuti ! Le tapis, les trois paires de Padukas, le fauteuil de Baba et l’une des photos étaient recouverts de vibbhuti. Nous n’en croyions pas nos yeux.

 

       La nouvelle s’est très vite répandue et  plusieurs personnes de l’immeuble sont accourues pour découvrir avec émerveillement, le miracle.

       La séance de Bhajans s’est déroulée comme à l’ordinaire mais avec plus de monde. La pièce était ‘full’. Swami Ajay commençait toujours la séance par un ‘Ganesh’ et la terminait toujours par un ‘Sarva Dharma’. Cette fois, après avoir fini de chanter « Sai Baba O Sai Baba  …», je me suis rendue compte avec stupéfaction, que de la vibhuti était apparue sur son front.

 

      Toute la vibhuti ou presque, parce que ça n’a pas été facile de la ramasser, a bien entendu été distribuée à tout le monde et j’avoue que ça nous a été assez pénible de ranger cette chambre, mais il le fallait puisque toute l’équipe du ‘Sai Trinity Seva Trust’ de Maurice s’en retournait le lendemain matin.

 

Que dire de plus, sinon que ce fût un moment de pur bonheur et de pur Amour. Les photos jointes à ce partage parlent d’elles-mêmes.

 

Jai Sai Ram

 

Marie